• Bornes et croix frontière des Pyrénées 196 à 221

    Les bornes frontalières des Pyrénées numérotées de 196 à 221 s'échelonnent de Pertolet à Arnéguy au col d'Errozaté.

    Tout près du col d'Orgambidé et de la borne frontière numéro 212, Une stèle a été élevée en 2006 au milieu d'un cromlech. Elle commémore le 450 ème anniversaire de la facerie entre Cize et Aëzcoa. Il y est gravé : "1556 2006 Aezkoa Garazi fazeria". Cette facerie fait partie, avec celle entre Baretons (Baretous) et Roncal, des deux faceries perpétuelles maintenues par le Traité du 2 décembre 1856. L'annexe III de la Convention additionnelle du 28 décembre 1858 précise: "Pour prévenir les doutes qui pourraient s'élever dans l'application de l'article 13 du traité de limites du 2 décembre 1856, concernant les deux faceries perpétuelles qu'il maintient dans leur intégrité, et afin de constater d'une manière claire et précise les conditions qui règlent l'usage de l'une et de l'autre conformément aux sentences de 1556 (entre Cize et Aëzcoa) et 1375 (entre Baretons et Roncal), sans reproduire le texte étendu des actes mêmes, les Plénipotentiaires des deux Etats sont convenus de résumer et de consigner dans la présente annexe les droits et obligations de chacune des parties dans la jouissance des deux faceries susmentionnées.

    ENTRE CIZE ET AËZCOA       Article unique. En vertu de la compascuité établie sur toute l'étendue de la frontière qui, depuis Iriburieta jusqu'au confluent de l'Urgatsaguy et de l'Egurguy, sépare la vallée française de Cize et Saint-Jean-Pied-de-Port de la vallée espagnole d'Aëzcoa, les troupeaux de gros et de menu bétail, sans distinction d'espèce, appartenant à chacune des deux vallées, pourront entrer pour paître et s'abreuver librement sur le territoire de l'autre, y demeurant seulement le jour, de soleil à soleil, et rentrant dans leur propre territoire pour y passer la nuit." 

    La croix frontière numéro 219 est difficile à situer. La convention additionnelle (du 28 décembre 1858) au traité pour délimiter la frontière du 2 décembre 1856 précise : "219. Croix gravée sur une roche d'Arpéa où se trouve la grotte." Elle est gravée sur un des rochers situés sur la crête qui est au-dessus de la grotte, où les pentes herbeuses sont très raides et où il faut faire très attention arf erf ! La même convention additionnelle signale après le repère 220 que: "Le terrain n'a pas permis de mesurer les trois dernières distances d'un repère à l'autre".

    Les cartes IGN à utiliser sont les 1:25000 Saint-Jean-Pied-de-Port Saint-Etienne-de-Baïgorry 1346 OT et Forêt d'Iraty Pic d'Orhy 1346 ET.

     Voir galerie photos des bornes frontière 196 à 221

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :