• Les bornes frontalières des Pyrénées numérotées de 272 à 296 s'échelonnent du col d'Anaye ou de l'Insole au Pas d'Aspe ou Chourrout d'Aspe.

    La Table des Trois Rois (2421 mètres), située à l'Est du pic des Trois Rois (2444 mètres), est la dernière limite désignée dans le Traité de délimitation de la frontière du 2 décembre 1856 et la première limite désignée par le Traité de délimitation de la frontière du 14 avril 1862. Aucun repère n'y a été réalisé, le traité du 14 avril 1862 précise dans son article 1er : "la ligne séparative des souverainetés de France et d'Espagne, depuis l'extrémité orientale de la Navarre jusqu'au Val d'Andorre, partira du sommet de la Table des Trois Rois, dernier point désigné au procès-verbal d'abornement dressé en exécution de l'article 10 du Traité de limite du 2 décembre 1856, et suivra la crête principale des Pyrénées jusqu'au pic de Gabedaille, en s'avançant de l'Occident à l'Orient entre la vallée française d'Aspe et la vallée espagnole d'Anso." et le même Traité précise dans son Article 2 : " Du pic de Gabedaille elle ira par l'Escalé d'Aiguetorte jusqu'à la Chourrout d'Aspé, d'après le tracé existant entre les territoires de Borce et d'Anso.", ce tracé ne suit pas la ligne de partage des eaux et l'Article 10 du traité réglemente les conditions d'usage:

    -1) de la montagne d'Estaés (Estanes ou Estaens) appartenant à Anso

    -2) d'une zone qui s'étend depuis l'Escalé d'Aiguetorte jusqu'au Mailh de Maspêtres, entre la frontière internationale et la lisière supérieure du bois d'Espelunguère (appartenant à Borce)

    -3) d'une zone qui occupe l'espace compris depuis le Fourat de las Tirérès jusqu'auprès de la Chourrout d'Aspé, entre les croix hautes ou repères de la limite internationale et les croix basses qui circonscrivent du côté de l'Orient (appartenant à Borce)

    L'annexe II de la convention additionnelle du 27 février 1863 au Traité du 14 avril 1862 précise que ces trois zones seront délimitées par la frontière internationale et par une série de croix: "on a gravé sur le rocher des croix à double branche, sans numéro, et qui consistent en deux lignes droites parallèles d'un décimètre de long, coupées perpendiculairement au milieu par une autre ligne droite d'une longueur double". La première zone étant "signalée par deux croix", la seconde "déterminée par douze croix" et la troisième par "neuf croix".

    Le procès-verbal d'abornement de 1862 débute son premier repère : "au Port d'Anso, ou Col de Pétragème où l'on a placé le premier repère du présent abornement, lequel consiste en une croix et le numéro 273 gravés sur un rocher de calcaire blanc, à 9,0 mètres à l'Est du sentier qui conduit de Lescun à Anso. "

    Le procès-verbal de 1862 précise pour le repère 280 une "Croix à l'Escalé d'Aigue torte, sur un grand rocher vertical, à gauche de la cascade." Elle est difficile à situer car elle est gravée au bord du vide :(  , sur la partie horizontale du haut des falaises verticales, au Nord de la cascade de l'Escalé d'Aigue-Torte. Depuis le versant français, en regardant la cascade, la croix frontière est à droite.

    La croix frontière numéro 281 est difficile à trouver, située au Nord-Est et à une quarantaine de mètres du proche col de Bernère ou Pas de l'Echelle, elle est gravée sur le sommet de la falaise où a été fixé un panneau solaire et est entourée de vide Déçu . Celui qui l'a gravée n'était pas sujet au vertige Embarassé .

    Les croix frontière 287 "au bord du Fourat de las Tirérès", 288 "à 200 mètres de la dernière" et 289 "à 160 mètres et au Sud-Est de la croix précédente", sont également difficiles à situer et les distances qui les séparent sont moindres, il y a en réalité moins de 100 mètres entre chaque repère  .   

    Entre les bornes frontière numéro 292 et numéro 293, sur le versant Oriental d'un mamelon, il y a une ancienne croix frontière gravée sur un grand rocher penché vers l'Est (1560 m.).

    Entre les bornes frontière numéro 293 et 294, il y a une ancienne croix frontière gravée sur un rocher au-dessus de la source de Sansanet (1600 m.). Cette croix semble correspondre à la neuvième croix de l'abornement de la troisième zone d'Estaés, gravée "sur les rochers qui dominent la fontaine de Sansané".

    La borne frontière numéro 294, située à 370 mètres au Sud-Ouest  de la borne 293, dissimulée dans la forêt , est également difficile à trouver. Peu après le ruisseau et la fontaine (source) de Sansané, une vingtaine de mètres avant l'entrée en forêt du sentier balisé rouge et blanc du GR 11, et à partir du rocher avec une balise rouge et blanche situé à droite du sentier, il faut quitter ce sentier pour remonter plein Ouest en forêt jusqu'à un promontoire où est située la borne Clin d'oeil .

    Au-dessus et à droite de la croix frontière numéro 295, gravée "sur la grande muraille verticale de rochers connue sous le nom de Caillavérisse",  il y a une ancienne croix frontière gravée dans la roche.

    Entre les croix frontière numéro 295 et numéro 296, il y a quatre anciennes croix frontière gravées à la fin et à la base de la grande muraille verticale de rochers de Caillavérisse ou Callaverisa (1600 m.). La première croix (1603 m.) est située environ 65 mètres avant la fin de la falaise, la seconde (1597 m.) est située une trentaine de mètres après la première, la troisième (1602 m.) est située à une vingtaine de mètres de la seconde et la quatrième (1607 m.) est située à une quinzaine de mètres de la troisième sur un rocher à la fin de la falaise.

    La carte IGN à utiliser est la 1:25000 1547 OT Ossau Vallée d'Aspe Parc National des Pyrénées.

    Voir galerie photos des bornes frontière 272 à 296




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique