• Robert aux bornes des Pyrénées

    Borne frontière numéro 1 Borne frontière numéro 262 Croix frontière numéro 272 Croix frontière numéro 310 Croix frontière numéro 360 Borne frontière numéro 401 Ancienne croix frontière entre les bornes 1 et 2

    Le traité des Pyrénées, signé le 7 novembre 1659 sur l'île aux Faisans, au milieu de la Bidassoa entre Hendaye et Irun (Irún) par les Premiers Ministres français et espagnol (le Cardinal Mazarin représentant Louis XIV pour la France et Don Luis de Haro représentant Philippe IV pour l'Espagne) est accompagné d'un contrat de mariage de l'Infante Marie Thérèse (fille ainée de Philippe IV d'Espagne) avec son cousin germain Louis XIV le roi de France, tous deux âgés de 21 ans.

    L'Article 42 stipule que "les monts Pirenées, qui avoient anciennement divisé les Gaules des Espagnes, seront aussy doresnavant la division des deux mesmes Royaumes". Le traité ne supprime pas les droits de "lies et passeries" mais ne délimite pas la frontière.

    Les limites de la frontière entre la France et l'Espagne seront déterminées par trois traités:

    1) le traité du 2 décembre 1856 délimite la frontière allant de l'Atlantique à la Table des Trois Rois (limite de la France, de la Navarre et de l'Aragon) par 272 bornes (ou croix). [la borne numéro 1 est située à une quinzaine de mètres d'altitude, sur la falaise rive droite de la Bidassoa, à 203 mètres au Nord-Nord-Ouest du puente (pont) de Endarlatsea à la naissance de la crête Sud-Ouest de Askopé] [la borne numéro 272 est une croix qui est située au col d'Anaye ou de l'Insole à 2086 mètres d'altitude]

    2) le traité du 14 avril 1862 délimite la frontière allant de la Table des Trois Rois au Port de Bouet par 154 bornes (ou croix) numérotées de 273 à 426. [la borne numéro 273 est une croix qui est située au col de Pétragème à 2082 mètres d'altitude] [la borne numéro 426 est une croix qui est située au Port de Bouet à 2509 mètres d'altitude]

    3) le traité du 26 mai 1866 finalisé le 11 juillet 1868 délimite la frontière de la Portella Blanca d'Andorra (limite de la France, de l'Espagne et de l'Andorre) à la Méditerranée par 176 bornes (ou croix) numérotées de 427 à 602. [la borne numéro 427 est située à la Portella Blanca d'Andorra à 2517 mètres d'altitude] [la borne numéro 602 est une croix, le traité du 26 mai 1866 précise qu'elle est "gravée en dedans de la Cova-Foradada, sur la paroi verticale du côté de terre, à un mètre et demi au-dessus du sol", cette cavité étant difficile d'accès, cette borne (toujours en place) a été remplacée par une borne 602 bis]

    C'est ainsi que la frontière franco-espagnole devrait être délimitée par 602 bornes ou croix. Il n'en est rien, certaines ont disparu (actes de vandalisme arf ou autre ?...), d'autres ont été multipliées, par exemple:

    - Pour la borne 501, il y a une série complémentaire qui va de la 501 I à la 501 VI.

    - Pour la borne 44, il y a une série complémentaire qui va de la 44 A à la 44 L.

    - Au col du Somport, il y a la discrète croix 305 gravée sur un rocher et au milieu de la route il y a l'immense monument qui fait office  de borne 305 bis.

    Plus de la moitié de ces bornes ou croix, 311, sont situées aux limites des Pyrénées-Atlantiques.

    Suite au Traité de Elissonde ou Elizondo du 27 août 1785, un abornement de la frontière entre "Iriburrietacolephoa" (actuellement nommé col d'Arnostéguy) et le "col d'Izpeguy" (col d'Ispéguy) avait été réalisé, avec 197 repères constitués de bornes ou croix, entre le 29 août 1785 et le 22 septembre de la même année. Lors de cet abornement; certains repères d'un abornement précédent réalisé suite aux "Capitulations Royales" de 1614 ont été utilisés.

    C'est parti pour une "chasse" aux bornes et croix frontière, sans limite... money Un début de traversée des Pyrénées de bornes en croix frontalières cool (nommées mugas en Espagne, mugarris ou mugarriak au Pays Basque) wink2 .

     

    Ce blog créé le 14 décembre 2008 sur la plateforme KAZEO a été transféré le 18 février 2016 sur la plateforme EKLABLOG. Lors de ce transfert, le compteur des visites qui était de 188 000 a été remis à zéro ouch cry et j'ai dû refaire tous les liens qui unissent les galeries photos avec leurs articles correspondants tongue yes

       


  • Commentaires

    10
    christophe
    Lundi 14 Août à 16:41

    Bonjour. J'aime beaucoup votre blog. Je me suis permis d'emprunter 3 de vos photos pour illustrer une page de mon site http://lieux.loucrup65.fr/bornes.htm En espérant que cela ne vous dérange pas. Amicalement. Christophe.

      • Dimanche 27 Août à 19:03

        Bonjour et merci Christophe,

        Aucun problème pour cet emprunt de photos.

        Votre site Loucrup65 est super, un vrai régal cool

        Amicalement

        Robert

    9
    Rolland
    Vendredi 29 Avril 2016 à 16:33

    Merci Robert pour vos bons conseils et recommandations. Demeurant dans l'Hérault je fréquente et connais beaucoup mieux la partie centrale et Aragonaise des Pyrénées jusqu'aux vallées de Hecho et Anso que le Côté Navarre (que j'apprécie également).

    je ne manquerai pas de vous signaler ce qui nous a marqué ou étonné dans notre périple et peut être en discuterons nous un jour dans nos chères Pyrénées.

    Cordiales salutations montagnardes !

     

      • Jeudi 9 Juin 2016 à 18:39

        Bonjour Rolland et merci,

        Dommage que la météo et l'enneigement soient venus contrarier votre programme initial

        mais vos plans "B" étaient tout aussi intéressants.

        Cordialement,

        Robert

      • Rolland
        Mercredi 8 Juin 2016 à 14:27

        Bonjour Robert

        Quelques infos concernant la réalisation de notre périple en Navarre « en suivant les bornes ». Programme rempli le premier jour (18/06) avec départ du col d’Arnosteguy (borne 205) jusqu’aux confins d’Irabia (borne224), la météo acceptable nous a permis de suivre la quasi-totalité des bornes excepté la 207 (croix frontière) et la 219 (Harpéa) que nous n’avons pas trouvé ou cherché (219). Le lendemain pluie et changement de programme nous devions aller jusqu’à la 231 par la crête d’Ahuntzbidé nous sommes allé balader jusqu’à Notre dame des neiges (forêt d’Iraty). Le jour 3 bonne météo nous avons fait l’ascension du pic d’Orhy par le col de Larrau (A/R) alors que le projet prévoyait un départ du val d’Ibarrondo mais la crainte d’un enneigement trop important sur les crêtes nous a fait reculer (à tort car vu d’en haut très praticable), nous n’avons donc vu que la borne 237….

        Mauvaise météo le lendemain pour le trajet borne 237 jusquà 257 par les crêtes puis route de Belagua , nous y reviendrons en fin de séjour sans plus de succès (neige à la Pierre Saint Martin)

        Nous avons du remplacer ces parcours exposés (à la pluie) par d’autres plus au sud (sources de l’Aragon Subordan, hauteurs de Linza et Foz de Lumbier) plus ensoleillés.

        Encore bravo pour cette mine de connaissances et ces informations.

        Bien cordialement

      • Vendredi 29 Avril 2016 à 18:11

        Pas de problème Rolland et au plaisir d'une rencontre dans nos chères Pyrénées...

        Cordialement

        Robert

    8
    Rolland
    Jeudi 28 Avril 2016 à 21:48

    Effectivement on prévoit de la neige encore cette semaine à 1200 m....nous avons prévu des variantes en cas de météo ou conditions difficiles pour Orhy et le passage d'Alupigna si le  sol est humide ou enneigé, idem également pour la partie col de Larrau / Pierre St Martin avec des sommets proches de 2000 m avec des accumulations neigeuses pouvant être importantes. Nous sommes venus reconnaitre certains passages les 11 et 12 avril et nous avions constaté l'enneigement très important versant nord.

    On avisera, le groupe est expérimenté et compte des montagnards de renom (les Audoubert) et il me semble toujours préférable de renoncer et de revenir si nécessaire pour le faire dans de bonnes conditions.

    Cordialement

      • Jeudi 28 Avril 2016 à 23:06

        Puisque l'expérience et le savoir sont dans votre groupe,

        il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que le soleil soit de la partie

        et que Eole soit de repos car sur ces crêtes le vent y est souvent terrible bad .

        La croix frontière numéro 236 avait été gravée sur un rocher "au sommet du mont Ory" (pic d'Orhy)

        Elle a certainement été détruite, à ce jour personne n'a réussi à la trouver,

        avec un groupe de 18 personnes il sera plus facile de "ratisser" le secteur sommital du pic d'Orhy...

        Cordialement

        Robert

        .

    7
    Rolland
    Mercredi 27 Avril 2016 à 21:58

    Nous partons le 17/05, (un groupe de 18) pour une semaine suivre les bornes du col d'Arnosteguy (borne 205) jusqu'au col de la Pierre Saint martin (borne 262), l'hébergement se fera les 3 premiers jours au Chalet Pedro (Iraty), la suite en gite rural à Isaba.

    Grands amateurs de sommets Pyrénéens et de parcours en crêtes, nous allons essayer de cheminer le pied gauche côté France, le droit côté Espagne....

    Chapeau pour le boulot réalisé

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :